Home

Cycling Europe on a Bike called Reggie - Ca fait quelque temps...

Le 15 septembre, l'appli EuroVelo 5- Via Romea (Francigena) a été lancée. À cette occasion, nous avons eu l'opportunité d'interroger Andrew Sykes, qui a parcouru l'EuroVelo 5- Via Romea (Francigena) en 2010 et partagé ses impressions et ses expériences lors de son voyage avec nous. Lisez la suite…

EuroVelo: Bonjour Andrew! En 2010, vous avez déjà roulé du Royaume-Uni vers le sud d'Italie le long de l'EuroVelo 5- Via Romea (Francigena). Comment s'est-il passé?
Andrew Sykes: Eh bien, c'était le premier tour en vélo à longue distance que j'ai jamais fait. Donc, j'étais un vrai novice en tournée cyclable et il y avait certaines choses de quelles j'avais eu peur.J’avais eu peur, par exemple, de ne pas trouver un hébergement à la fin de la journée, d'être solitaire ou d'avoir des pannes. À la fin, celles- ci n'étaient pas les choses, de quelles je devrais avoir peur.Je devrais plutôt avoir peur d'autres choses comme le temps. Le temps était le problème principal. Trouver mon chemin n'était pas très difficile. De nos jours avec le GPS et la technologie de cartographie, il n'est plus difficile de trouver le chemin et avec la nouvelle carte EuroVelo et le site Web, les personnes ont accès aux routes pendant qu'ils font du vélo. 

 

Qu'est-ce qui a marqué votre parcours le plus? Quel était votre endroit préféré?Eh bien, il y avait beaucoup de lieux préférés pour les raisons différentes. Luxembourg, par exemple, était un endroit préféré, car il était complètement différent de ce que je m'imaginais. J'imaginais qu'il s'agissait d'une ville administrative avec beaucoup de blocs-tours et de nombreux bureaux. En réalité, c'était une ville vraiment attrayante, jolie et intéressante, avec beaucoup d'histoire et de la culture, quelle est située dans un endroit spectaculaire. Un autre moment fort était évidemment la traversée des Alpes.Camper à Andermatt et puis escalader sur les Alpes du col du Saint-Gothard était vraiment une experience superbe.

 

Avez-vous visité beaucoup de Points d'Intérêt en cours de route? Parce que maintenant, il y a une nouvelle fonction sur l'appli EuroVelo 5 avec quelle vous pouvez même collecter des Points d'Intérêt.
Parmi des bonnes choses à propos de l'EuroVelo 5, c'est que la route se passe par des endroits très intéressants. Les endroits lequels les gens déjà connaissent comme par example: Canterbury, Lille, Bruxelles, Luxembourg, Strasbourg, Lucerne, le col du Saint-Gothard,Milan,Pavilla,Rome,Matera et Brindisi, etc.Tous ces endroits se trouvent le long de l'itinéraire. Donc ce n'était pas difficile de trouver des choses intéressantes à faire.J'ai pris six jours de congé du cyclisme. J'ai  roulé pendant 30 jours.Les autres 6 jours, m'ont donné assez d'occasions d'aller et découvrir quelques grandes villes comme Lucca, Roma, ou Luxembourg, sur la route où je pouvais être un touriste normal.

 

Vous avez trouvé quelques panneaux d’EuroVelo sur votre parcours?J’ai trouvé qu'un seul panneau EuroVelo, et celci n'était pas un panneau pour l'EuroVelo 5- Via Romea (Francigena), mais pour l'EuroVelo 3. Je pense que cette situation a changé maintenant car c'est en 2010 que  j'ai fait le parcours Et maintenant, nous sommes en 2017. Donc il y a 7 ans et je pense que les choses ont changé. Il y a plus des panneaux sur l'EuroVelo 5. 

 

Quelle était la partie la plus difficile de votre l'itinéraire? Probablement la traversée des Alpes?
Probablement. Franchement, le plus grand défi physique n'était pas le col du Saint- Gothard. Passé le col d'Andermatt c'était déjà un obstacle mais la plus grande montée est venue avant Andermatt quand je devais partir de la vallée qui mène de Lucern.L'augmentation subséquente jusqu'à Andermatt était sans doute le cyclisme le plus difficile que j'aie jamais fait. Mais une fois que je suis arrivé à Andermatt, c'était une montée normle et facile. Puis, j'a traversé la vallée de Ticino et j'ai roulé jusqu'à l'Italie. En ce qui concerne d'autres aspects, Pise n'était pas agréable car Pisa a été construite en dessous d'un marais et il y avait beaucoup de moustiques. Alors Pise, Lucca, Sienna, quand je pense à eux, je pense à tous les beaux bâtiments, à la belle architecture et au fait qu'il est très ensoleillé et chaleureux là-bas, mais je me souviens aussi des nombreuses moustiques agressives.

 

Comme vous le savez, nous avons lancé une nouvelle appli EuroVelo 5. Pensez-vous que cette appli aurait été utile pour vous en 2010?
Oui, je pense que cette appli aurait été utile.J'aurais certainement utilisé le site web EuroVelo et l'appli avant de commencer mon voyage.Un des avantages d'avoir un appli, est le fait qu'il est possible de le consulter sur votre GSM et d'apporter votre GSM avec vous quand vous êtes en route.Je pense que de nos jours, les gens ne prennent plus des cartes papier avec eux.Je suis un grand fan des cartes papier, car elles vous permettent de voir pas seulement votre point de destination mais aussi tous les endroits à gauche et à droite. Et je pense que les applis comme l'appli EuroVelo 5, répliquent les cartes papiers tres bien, car elles vous donnent l'information que vous ne voyez pas nécessairement si vous regardez juste dans une ligne, quelle représente la route que vous devriez suivre.

 

Est-ce qu' il y à des choses que vous feriez différemment, si vous roulez l'EuroVelo 5- Via Romea Francigena encore une fois? Avez-vous des recommandations pour les gens qui souhaitent parcourir l'itinéraire?
Ma version de l'EuroVelo 5- Via Romea (Francigena) ne contient pas la Belgique. J'ai fait du vélo à travers la Belgique, quand j'ai parcouru l'EuroVelo 3 et je pense que c'est un excellent endroit pour faire du vélo. Donc je n'éviterais certainement pas la Belgique la prochaine fois quand je vais rouler la route Via Romea (Francigena). Ceci me donnerait l'occasion de faire plus du vélo au Luxembourg. La ville de Luxembourg était géniale, mais en fait, je n'ai pas eu l'occasion de faire du vélo beaucoup au Luxembourg, parce que je suis venu de l'ouest et je me suis dirigé vers le sud du pays.Si je venais du nord, j'ai pourais faire plus du vélo. En dehors de cela, je pense que la plupart de ce que j'ai fait je ferais probablement encore. Je pense que j'ai choisi de très bonnes routes. Je pense qu'il serait bon de passer plus de temps à le faire. J'ai fait l'itinéraire en 5 semaines. Le faire en 2 mois serait sympa  pour boire plus de vin rouge italien et manger plus de bonne nourriture.

 

Souhaitez-vous de rouler l'EuroVelo 5- Via Romea (Francigena) du nouveau ou avez-vous déjà d'autres projets planifier la future?
Après avoir roule l'EuroVelo 5, je circulais le long de l'EuroVelo 8 en 2013. Puis en 2015, j'ai roulé de Tarifa jusqu'à Nordkapp en Norvège sur les EuroVelos 1 et 3. Alors, j'ai déjà fait 3-4 des EuroVelos. Il y a 15 en totale, donc je pourrais aller de l'avant et je le ferai certainement plus dans le future. Ce que j'aimerais faire, et ça concerne l'écriture d'une nouvelle livre, j'aimerais aller au Japon et rouler du point Nord jusqu'au point sud au Japon. La culture japonaise est evidament très différente de la culture qui nous trouvons en Europe et je pense que cela serait un material très interessant pour mon prochain livre. Mais concernant  les itinéraires EuroVelo, oui, si j'ai assez de temps et l'argent et l'énergie, je voudrais simplement passer ma vieen faisant  du vélo et parcourir toutes les routes EuroVelo.

 

 

 

 

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur Andrew et ses voyages cyclistes longue distance en Europe, visitez son site web.

Dans son nouveau podcast, Andrew partage ses experiences avec le projet EuroVelo et faire du vélo à Bruxelles avec ses auditeurs. 

Êtes-vous intéressé par son livre "Crossing Europe on a Bike called Reggie"? Il est disponible en anglais et en italien et vous pouvez l'obtenir ici.