Home

Traverser l’Europe à vélo- Le parcour de l'Europe de Richard

Richard Resch, un autrichien, a déjà parcouru quelques routes d' EuroVelo durant les 4 années passées. Il a publié un projet intitulé "Crossing Europe by Bike" avec plusieurs volumes illustrés se basant sur son voyage de l’Ecosse à Athènes sur les routes EuroVelo 6, 12,5 et 8. Dans l'interview suivant, nous allons poser quelques questions à Richard sur son voyage et ses expériences sur les routes EuroVelo.

EuroVelo: Votre dernier parcours à vélo vous a mené d'Écosse à Athènes. Pourquoi avez-vous décidé de parcourir cet itinéraire particulier et quelles routes EuroVelo avez-vous utilisées?

R.Resch: Mon premier parcours à vélo était un contournement d'Autriche en 2011. Dans les années 2013/14, j'ai roulé surtout l'EuroVelo 6. Cette expérience de rouler de l'Atlantique au Centre d'Europe jusqu’au bord de la mer Noire, a été complétée par un parcours du nord au sud du «vieux continent».L'objectif de ce parcours était de découvrir et documenter les personnes, cultures et paysages différentes le long du réseau EuroVelo.

Pour le tour à vélo d'Orkneys à Athènes, j'ai roulé de l’EuroVelo 12 – Veloroute de l’Europe de l’Est jusqu’au Londres. Du Calais à Brindisi, nous sommes suivis surtout l'EuroVelo 5- Via Romea Francigena. De Tirana à Athènes, j'ai  surtout utilisé la Route EuroVelo 8- Méditerranée, mais sur la dernière section, je suis allé de Patras-Delphi et Theben à Athènes.

 

Pour les longs voyages à vélo - une bonne préparation est essentielle! Combien de temps avez-vous consacré au processus de préparation? Avez-vous quelques   conseils pour les autres cyclistes?

Bien sûr, il faut du temps pour préparer des longs parcours à vélo.Car je travaille encore, je n'ai pas assez de temps pour les parcourir completement. Donc, j'ai sélectionné des étapes logiques que j'ai combinées avec les vols d'avion et les voyages en train aller-retour. J'ai commencé par la classification annuelle et la planification quotidienne de 100 km par jour.

J'ai également pris en compte les jours de repos, ainsi que  quelques hébergements possibles et quelques destinations intermédiaires. Après avoir décidé sur les voyages allers- retours, j'ai planifié l'itinéraire plus détaillé avec des cartes plus spécifiques (dans le meilleur des cas avec l'échelle 1:150.000) et avec l'aide de certains sites web (surtout eurovelo.com et bikemap.net).J'ai utilisé des cartes que j'ai développées sur la base de l’information quelle j’ai trouvée sur ces sites web.J’ai aussi utilisé Google Maps pour des entrées et des sorties des villes plus compliquées.

Je suis encore un peu conservateur avec cela et préfère que les cartes nécessaires soient située en face du volant. S’ils sont disponibles, j'aime aussi utiliser les cartes régionales.

 

Qu'est-ce qui a marqué votre parcours le plus? Avez-vous eu quelques expériences négatives?

Les sections côtières inchangées, seules et éloignée, les pistes cyclables confortables tout au long du Rhin ou Tibre jusqu'au cœur de Rome, les divers sites de l'Unesco et différents paysages européens le long de la piste cyclable ont marqué mon voyage du nord au sud de l'Europe. Mes souvenirs préférés sont la côte ouest écossaise, la traversée du Saint-Gothard et la navigation de Bergame aux piliers flottants de Christo au lac Iseo en 2016.Fatigant mais au même temps très impressionnante  était la traversée des Apennins entre Bologne et Firenze ou la montée vers Delphes.

Je n'ai eu aucune expérience négative. Bien sûr, il y a dans un parcours pareil quelques sections où vous devrez faire du vélo dans les villes avec beaucoup de trafic sur les routes ou les rues rurales très fréquentées avec pas beaucoup de place pour les cyclistes. Une autre expérience était quand pendant notre voyage en Italie du Sud (sur une route vide et à quatre voies), nous avons manqué d'eau.

 

Qu'est-ce que  vous a inspiré à écrire et publier le livre "Crossing Europe by bike"?

Après la publication de deux livres illustrés avec des panoramas et des points de vue sélectionnés, je me suis concentré dans mon dernier livre sur les contacts personnels et les rencontres, qui j'ai eu sur les pistes cyclables.La plus part des  images dans ce livre, sont des observations et des contacts visuels courts.Certaines images sont consacrées aux héros et aux victimes de la route.

 

Avez-vous déjà un plan pour votre prochain projet? Quelle route EuroVelo voudriez-vous découvrir ensuite?

Je suis déjà en train de planifier et de réaliser mon prochain grand projet.En mai, j'ai commencé à faire du vélo à Saint-Jacques-de-Compostelle et j'ai roulé dans la direction opposée du Camino del Norte à San Sebastian-Donostia. Une autre section que j'ai parcourue est la Véloroute de l’Atlantique-EuroVelo 1 de Biarritz à Mont Saint Michel. Mon objectif est un parcours plus longue, le longue du  l’Atlantique, la mer du Nord et la mer Baltique jusqu’à Saint-Pétersbourg.

 

 

 

 

 

 

 

Pour plus d'information, visitez le blog de Richard

Vous pouvez jeter un coup d’œil à ses livres illustrés ici.

 

 

 

 

 

Photo Credits: Richard Resch